Qui était :

Mr José-Luis VALLEJO-PRIETO
Né à Madrid le 21 avril 1938 et décédé à Fleurus le 18 juillet 2003.

Il est venu rejoindre le club 1989, on le rencontrait principalement sur les longues distances 42, 50 km et plus. Nous ne savions que très peu sur sa vie privée et sur l’art qu’il pratiquait, la Guitare, pour lequel il était très discret. C’est en rendant visite à la famille et les coupures de presses que l'on ma présenté que j'ai pris conaissance de ce qui suit le concernant :

Dés son enfance, il est initié par son père au jeu de la guitare. Il étudie à la Bibliothèque Fortea de Madrid avec el maestro Daniel Fortea et son successeur José Maria de la Osa . Plus tard, il obtient au Real Conservatorio Superior de Música de Madrid, avec la plus grande distinction : Premier prix en Solfège, Harmonie Supérieure, histoire de la musique, Esthétique, Musique de chambre et Diplôme Supérieur de Guitare. ( Classe de Regino Sainz de la Maza et de Jorge Ariza Gutierrez).
De 1960 à 1965 : nombreux récitals en Espagne et en France. 1965 : Professeur de Guitare et instruments à cordes à l’Ecole Normale de Madrid. 1966 : Diplôme aux IXème cours et concours international « Musica en Compostella », dans la classe du Maître Andres Segovia. 1968 : Récitals en Belgique et en Espagne. 1969 : Membre du Jury invité pour les concours de guitare au Conservatoire Royal de Liège.
De 1970 à 1974 : Plusieurs récitals en Belgique. 1973 : Lauréat au Premier cours et Concours International de guitare à l’Institut musical « Oscar Esplá » de Alicante (Espagne) dans la classe du Maître José Tomas.
1973 : Professeur d’éducation musicale à l’Institut de l’Enseignement Technique de Seilles. Membre de jury invité pour les concours de guitare dans les académies de musique. 1974 : Octroi par le Ministère de la Culture Belge de l’Equivalence du Premier Prix de Guitare délivré par un Conservatoire Royal de musique belge. Depuis 1974 : Il était Professeur de Guitare classique au Conservatoire de Huy et dans diverses Académies de Musique : Marcinelle, Waterloo…. Nombreux récitals en Belgique et autres pays d’Europe, en soliste et avec orchestre : Concertos de Vivaldi, Aranjuez …. Il pratique aussi le Luth et joue le flamenco typique espagnol. Dés 1980 : il lance une nouvelle méthode personnelle d’enseignement de la guitare basée sur la pédagogie Suzuki, pour les tout jeunes enfants dès l’âge de 4 ans.

Extrait du journal Le Rappel :
« Avec beaucoup de simplicité, ce musicien a présenté avec sensibilité, raffinement et élégance un programme très éclectique. »
« L’audition du guitariste Vallejo Prieto devait laisser l’assistance sous le coup de l’émerveillement. Une technique d’une finesse extraordinaire, une virtuosité d’un talent affirmé et à son long répertoire, Mr Vallejo Prieto dut ajouter six autres compositions pour répondre aux incessants rappels de son auditoire. »
« Vallejo Prieto fit étalage avec humilité, gentillesse et grande intelligence de ses dons musicaux et de son vaste savoir. Cet artiste délicat et racé n’eut aucune peine à recueillir les plus vifs applaudissements. »
Extrait du journal La Cité :
« Par un jeu d’une vélocité très souple tout à tour léger, tendre, coloré ou puissant, il exprima toute la richesse et l’intensité de ces œuvres. (Préludes de Villa-Lobos) »
« Il a conquis le public par une très belle interprétation toute en finesse et de distinction… (Miniature – Variations de M. Vandermaesbrugge)… On a particulièrement apprécié son jeu très expressif et délicatement nuancé. (Etude de Concert N° 17 de F. Sor). »
Extrait de Vers l’Avenir :
« Vallejo Prieto appartient à la grande famille des guitaristes qui portent dans leur cœur l’amour de la guitare et de leur pays. Vivant en Belgique depuis de nombreuses années déjà, il est considéré comme l’un des meilleurs interprètes de la musique espagnole ardente et colorée. »

Le club des Samouraï à pris la décision de dédié à sa mémoire notre marche du mois de mai sous la dénomination : Mémorial José-Luis VALLEJO-PRIETO.
Nous remercions les clubs et les membres de la Fédération pour les marques de sympathie apportées, suite au décès de notre ami José-luis.

Pour les Samouraï :
Le secrétaire.